races et variétés
Accueil > races et variétés > Inventaire 2015-2017-2019 des races avicoles du Centre ouest atlantique (...)

Inventaire 2015-2017-2019 des races avicoles du Centre ouest atlantique (Poitou-Charentes-Vendée)

Le CREGENE a dans ses missions un rôle d’alerte. Les volailles de races anciennes de Poitou-Charentes-Vendée, ont été recensées lors d’un stage en 2015, réalisé par Amandine Poussard dans le cadre de ses études en agronomie (2eme année).

Cet inventaire de la biodiversité avicole locale, a pour but de faire le point sur l’état des populations avicoles pour 10 races autochtones. Ce stage, limité en temps (3 mois), a développé et mis en avant la race Poule de Marans. L’inventaire des populations, réduit aux élevages des berceaux de races, s’est réalisé sur les races : Oie blanche du poitou, oie grise du marais poitevin, canard de vouillé les marais, canard de challans, poule de marans, poule noire de challans, poule pictave, poule de barbezieux, lapin blanc de vendée et lapin chèvre.

Le CREGENE se doit d’assurer scientifiquement leur sauvegarde et d’aider les réseaux d’éleveurs qui les élèvent.
L’inventaire montre que les races considérées ne sont pas au même niveau critique. La conclusion générale reste qu’une méconnaissance des souches génétiques et élevages originaux, peux rapidement mener à une perte de diversité génétique irréparable.

Ce stage a été exposé aux éleveurs lors du weekend du patrimoine vivant à Marans (17) en septembre 2015.
Les éleveurs s’accordent sur la nécessité d’engager un travail de connaissance et de suivi génétique pour toutes les races considérées. La complexité des réseaux d’éleveurs ne devant pas empêcher le travail fondamental de préservation des ressources génétiques encore disponibles. En effet, un arrêt d’élevage ou une catastrophe (prédateur, maladie, vol…) peut faire basculer rapidement ces petites populations. La question d’authentification génétique en race pure reste aussi une volonté des réseaux d’éleveurs. Trop de contre-façon sont observées.

Ce travail ne constitue que la première phase d’un projet plus complet visant à préserver les races (connaissances génétiques, plan de sauvegarde…) tout en les développant (multiplication et diffusion…).

Ce travail a était complété par un stage en 2017

PDF - 562.3 ko
Résultats bruts inventaires races locales 2017

et

PDF - 1.2 Mo
Résultats inventaires races locales 2017

puis par l’analyse des programmes actuels

PDF - 2 Mo
Analyse de la gestion des races avicoles locales accompagnées par le CREGENE 2019 (Tessa Briantin)

.

Le CREGENE reste plus que jamais mobilisé pour la sauvegarde et le développement de ses ressources génétiques autochtones et irremplaçables. Le trésors génétique que représente chaque race doit être conservé et entretenu pour pouvoir le transmettre aux générations futures et répondre aux attentes sociétales actuelles (changement climatique, bientraitance animale, maladies infectieuses…). Des enjeux de taille que les races locales restées dans les conditions de leurs milieux et de leur environnement ont su conserver. Par la multitudes d’élevages extensifs des races avicoles locales, la génétique et donc les aptitudes propres à ces races ont pu être conservées.

  Avec le soutien du PITE Marais Poitevin
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Réalisation : Gillian Salerno - Observatoire Régional de l'Environnement
dans le cadre du Réseau Partanarial des Acteurs du Patrimoine Naturel